ITALISSIMO 2016

1ère édition, 1er succès

1500 personnes à la Maison de la Poésie

 

Invité d’honneur, Alessandro Baricco a inauguré le festival à Sciences Po par un échange de grande qualité avec Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la Culture et de la Communication.

  Puis il a conquis le public rencontre après rencontre, il s’est exprimé, en français, sur tous les sujets qui traversent son œuvre - de la création littéraire, à la musique, de la politique aux nouvelles technologies.

 

Puis il a conquis le public rencontre après rencontre, il s’est exprimé, en français, sur tous les sujets qui traversent son œuvre - de la création littéraire, à la musique, de la politique aux nouvelles technologies.

  Disponible, généreux, facétieux, plein d’esprit, il a captivé les 1500 personnes venues l’écouter tout le week-end à la Maison de la Poésie. 

 

Disponible, généreux, facétieux, plein d’esprit, il a captivé les 1500 personnes venues l’écouter tout le week-end à la Maison de la Poésie. 

  La grande salle n’a pas désempli quelle que soit la rencontre : un dialogue riche entre Alessandro Baricco et Maylis de Kerangal, ou avec son traducteur Vincent Raynaud ...

 

La grande salle n’a pas désempli quelle que soit la rencontre : un dialogue riche entre Alessandro Baricco et Maylis de Kerangal, ou avec son traducteur Vincent Raynaud ...

  ... une discussion entre les jeunes écrivains Giorgio Fontana, Marco Missiroli et Giorgio Scianna récemment traduits en français ... 

 

... une discussion entre les jeunes écrivains Giorgio FontanaMarco Missiroli et Giorgio Scianna récemment traduits en français ... 

 ... ou encore la réflexion du philosophe Roberto Casati, la découverte d’un traducteur comme Vincent Raynaud, la présentation  de la Scuola Holden à Turin et du Labo des histoires de Philippe Robinet.  

Les « dedicaffè » LAVAZZA ont remporté un grand succès et la librairie a enregistré un record de ventes de livres.

   

 

 

Rendez-vous en avril 2017 pour la deuxième édition d’Italissimo !

 

Photos Mathieu Faluomi