A L’AFFÛT DU MONDE : NOUVELLES VOIX DE LA LITTÉRATURE ITALIENNE

Giulia Caminito, Chiara Mezzalama et Pietro Grossi

 Pietro Grossi

Pietro Grossi

 Giulia Caminito

Giulia Caminito

 Chiara Mezzalama

Chiara Mezzalama

Entre fiction, mémoire et géographie, où va la littérature italienne contemporaine ? Quelle avant-garde littéraire prendra la relève demain ? Aujourd’hui de nouvelles voix pleines de talent commencent à se faire entendre, même si en France elles sont pour le moment méconnues. Parmi elles, Giulia Caminito, en résidence en mars à l’Institut Culturel Italien, qui aborde dans son premier roman, La Grande A (Giunti, 2016), un sujet peu traité dans la littérature : la période de la colonisation italienne en Afrique. Avec Il giardino persiano (e/o, 2015), Chiara Mezzalama retrace son enfance à Téhéran à l’époque de la révolution khomeyniste. Enfin Pietro Grossi, formé à l’écriture sur les bancs de la Scuola Holden d’Alessandro Baricco, dans Il passaggio (en parution chez Liana Levi en avril 2017 sous le titre Le passage) raconte un voyage au Groenland où un père et un fils vont apprendre à se connaître.

Trois romans excellents où les dimensions littéraire, humaine et géographique se mêlent avec force et justesse. Une invitation à la découverte.

En partenariat avec le Centro per il Libro e la Lettura

 

VENDREDI 31 MARS

17H – INSTITUT CULTUREL ITALIEN

50, rue de Varenne - 75007 Paris