ROBERTO SAVIANO, PORTRAIT D’UN ÉCRIVAIN

Rencontre animée par Francesca Isidori

 ©maki galimberti

©maki galimberti

Journaliste, Roberto Saviano voit sa vie basculer en 2006 avec la parution de Gomorra. Vendu à plus de dix millions d’exemplaires à travers le monde, son premier roman est devenu un ouvrage de référence, adapté au cinéma puis à la télévision. Réaliste et précis dans le constat, Roberto Saviano étonne par son style subjectif, presque poétique, quand il porte le scalpel au cœur de la Mafia napolitaine. Tout juste publié en Italie, son dernier roman La paranza dei bambini décrit la vie des enfants de la Camorra.    

Retour sur un parcours romanesque marqué par le réel et l’engagement, et voyage à travers les influences (Joseph Conrad, Truman Capote, Pier Paolo Pasolini...) qui ont façonné l’écrivain. 

   

À lire : Roberto Saviano, Gomorra, Gallimard, 2007 ; Extra pure : Voyage dans l’économie de la cocaïne, trad. de l’italien par Vincent Raynaud, Gallimard, 2014 ; La paranza dei bambini, Feltrinelli, 2016, à paraître chez Gallimard.   

JEUDI 30 MARS | 20H00  

MAISON DE LA POÉSIE